Nouvelles

La gestion de projet au service des personnes et des familles immigrantes!


Grâce au partenariat qui nous unis depuis 2015, plus de 120 membres du PMI-Montréal sont maintenant inscrits sur les listes de BA et avec plus de 180 projets en cours, leurs expertises en gestion de projet ne seront pas perdues! Voici d'ailleurs un exemple concret d'un jumelage réussi par BA entre une gestionnaire de projet et membre du PMI-Montréal et l'organisme communautaire La Maison d'Haïti. 


Faites comme Benoit et aidez BA à remporter le Grand défi caritatif canadien!





Notre réseau est peuplé de bénévoles généreux et engagés comme Benoît, dont on vous présente aujourd’hui le témoignage dans le cadre du Grand défi caritatif canadien!

 
 

Voir toutes les nouvelles

Nouvelles

Semaine de l'action bénévole [Communiqué]

Bénévoles d’affaires a vu une augmentation de 30 % de ses jumelages par rapport au premier trimestre de 2012.
En savoir plus
 

Articles intéressants

Pour se renseigner sur le sujet du bénévolat soutenu par l'employeur, veuillez consulter la page Scoop.it de notre équipe!  Voici également le Scoop.it sur les articles portant sur la philanthropie! Bonne lecture!

Bénévolat : les Québécois à la traine. Ce 5 décembre faites un geste égoïste et « bénévolez » [Communiqué]

Montréal, le 5 décembre 2012 – Le 5 décembre, journée internationale des Volontaires, est l’occasion idéale pour faire le bilan de l’action bénévole des Québécois, mais également pour remercier tout ceux et celles qui travaillent dans l’ombre pour rendre leur environnement meilleur.

D’après l’Enquête canadienne sur le don, le bénévolat et la participation, publiée en mars 2012 par Statistique Canada, les Québécois ont le plus bas taux de bénévolat au Canada. En effet, moins de 37% des 15 ans et plus s’impliquent, en comparaison de 58% de la population du Saskatchewan. Pourtant, s’impliquer dans la communauté peut apporter beaucoup plus comme l’affirment Marie-Pierre Dufort et Ugo Dionne, membres fondateurs de Bénévoles d’affaires : « Il est important de comprendre que « bénévoler » fait non seulement du bien au moral, mais ça permet également d’acquérir de l’expérience professionnelle qu’on pourra mettre à profit au sein de son entreprise ».

Bénévoles d’affaires : Un succès montréalais

Bénévoles d’affaires (BA) a été fondé en 2006 par Marie-Pierre Dufort et Ugo Dionne. Cet organisme à but non lucratif (OBNL) a pour mission de jumeler des gens d’affaires avec des OBNL de la grande région de Montréal. Avec aujourd’hui plus de 3100 bénévoles inscrits, 850 organismes participants et plus de1400 jumelages à son actif, Bénévoles d’affaires compte sur de nombreux partenaires dont Centraide du Grand Montréal, la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain et Manuvie.

Preuve de l'enthousiasme et de l'engouement du volontariat chez les gens d'affaires, la moyenne de nouveaux bénévoles d'affaires est de 20 par semaine. « Bénévoles d’affaires m’a permis de trouver l’équilibre qu’il me fallait entre ma vie personnelle et professionnelle dans mon désir de redonner à la communauté. Ce jumelage, à titre de consultant, me permet d’associer mon expertise à une cause qui me tient à cœur dans un quartier ou j’ai moi-même grandi et auquel je reste très attaché », souligne André Vaillancourt, Vice-président régional, Réseau des conseillers indépendants, Financière Manuvie et Consultant en administration de la Maison de Quartier Villeray.

Le bénévolat : un engagement social

La journée mondiale des Volontaires a été lancée en 1985 par l’Organisation des Nations Unis (ONU). L’objectif est de promouvoir le travail des bénévoles dans le développement économique et social aussi bien au niveau local, national et international. Le bénévolat permet de changer des vies, construire une plus grande cohésion sociale, promouvoir la participation citoyenne, atténuer les conflits et de contribuer au bien-être de la société. L’objectif de cette journée est également de mettre en avant le rôle joué par les structures associatives qui s’efforcent de répondre aux divers besoins de la vie sociale. Par cette action, l’ONU souhaite voir les sociétés et les gouvernements reconnaître et promouvoir le volontariat comme activité indispensable.

Pour en savoir davantage sur Bénévoles d’affaires, veuillez consulter : www.benevolesdaffaires.org

Bénévoles d'affaires est très fier de vous annoncer qu’Ugo Dionne a reçu un Prix d’excellence communautaire TELUS, et nous voulions vous en faire part, car il y a un peu de vous dans ce prix!

Voici un extrait du communiqué officiel de Telus :

Manon Barbeau, Ugo Dionne et Bernard Lamarre reçoivent un « Prix excellence communautaire TELUS »

TELUS remet trois millions de dollars à près d'une centaine d'organismes de la grande région de Montréal en 2012

MONTRÉAL, le 17 oct. 2012 /CNW/ - TELUS et l'Association des professionnels en philanthropie-Chapitre du Québec (Association of Fundraising Professionals - AFP) sont ravis d'honorer aujourd'hui trois grands chefs de file de l'engagement communautaire de la grande région de Montréal, les gagnants des « Prix excellence communautaire TELUS, les leaders de l'implication » : Manon Barbeau, co-fondatrice et directrice générale et artistique du Wapikoni mobile; Ugo Dionne, co-fondateur de Bénévoles d'affaires; et Bernard Lamarre, président du conseil d'administration de l'École Polytechnique.
Cette importante reconnaissance a eu lieu dans le cadre de la Célébration communautaire de TELUS à Montréal, un événement annuel qui permet de réunir plus de 150 professionnels et bénévoles du secteur philanthropique. Cette journée vise à reconnaître la générosité et le travail dédié de tous ceux et celles qui font une grande différence dans leur collectivité. TELUS a également profité de l'occasion pour annoncer un don de trois millions de dollars pour une centaine d'organismes de la grande région de Montréal en 2012.

« La Célébration communautaire de TELUS est une journée importante pour nous car elle permet d'honorer la contribution de tous ceux et celles qui travaillent avec conviction pour le mieux-être de nos communautés. Nous poussons encore plus loin cette reconnaissance cette année en célébrant trois grands chefs de file du milieu communautaire qui se sont démarqués parmi les 200 candidatures reçues, souligne François Gratton, premier vice-président, Marchés affaires de l'est du Canada, et vice-président du comité d'investissement communautaire de TELUS à Montréal. Ces trois gagnants sont de grands exemples de générosité et des leaders philanthropiques qui ont poussé plus loin les limites de l'innovation. Ce sont des personnes comme elles qui inspirent notre philosophie communautaire, « Nous donnons où nous vivons », et qui contribuent à bâtir un meilleur avenir pour nos collectivités d'aujourd'hui et de demain. »

Les trois récipiendaires du « Prix excellence communautaire TELUS, les leaders de l'implication », qui se démarquent par leur engagement philanthropique et leur passion pour l'innovation, furent sélectionnés de concert avec l'AFP-Chapitre du Québec parmi près de 200 chefs de file partout dans la province. Ce concours fut lancé dans le cadre des festivités entourant le 85e anniversaire de TELUS au Québec et de concert avec La Presse et Le Soleil.


TELUS et l’AFP-Chapitre Québec ont remis les « Prix excellence communautaire TELUS, les leaders de l’implication » à Ugo Dionne, co-fondateur de Bénévoles d’affaires, Manon Barbeau, co-fondatrice et directrice générale et artistique du Wapikoni mobile, et Bernard Lamarre, président du conseil d’administration de l’École Polytechnique. (Crédits : Eva Blue)

Manon Barbeau, co-fondatrice et directrice générale et artistique du Wapikoni mobile

Manon Barbeau œuvre pour donner une voix aux personnes qui vivent en marge de la société, que ce soit aux personnes souffrant de déficience intellectuelle et de santé mentale, aux jeunes de la rue et aux prisonniers ou aux jeunes des communautés autochtones isolées. Avec le Wapikoni mobile, un studio d'intervention et de création audiovisuelle et musicale, madame Barbeau contribue à prévenir et à réduire le suicide, la toxicomanie, la criminalité et le décrochage scolaire chez les jeunes. Jusqu'à maintenant, son projet a permis à plusieurs milliers de jeunes autochtones, issus de 21 communautés et huit nations, de s'initier à la vidéo et à la musique et de s'exprimer par le biais de l'art. Manon Barbeau fut lauréate de prix Gémeaux et élue Fellow Ashoka en 2009. Elle a également reçu le Prix Reconnaissance de l'UQÀM en 2010 et le Prix Droits et Libertés 2011 de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Elle a été nommée, en mai 2012, Personnalité de la semaine La Presse/Radio-Canada et est présentement finaliste pour le Prix femmes d'affaires du Québec 2012.

Ugo Dionne, co-fondateur de Bénévoles d'affaires

Ugo Dionne, président de Synesis-Versalys, est co-fondateur de Bénévoles d'affaires (BA), un organisme actif depuis 2006 qui a pour mission d'assurer le lien entre les gens d'affaires et les organismes de la grande région de Montréal afin qu'ils puissent bénéficier de la meilleure expertise. Grâce à l'implication de monsieur Dionne et son équipe, et malgré des moyens limités, BA compte 3 000 bénévoles et 800 organismes et a complété plus de 1 300 jumelages depuis sa fondation. En moyenne depuis le début de l'année, l'organisme accueille 15 nouveaux bénévoles par semaine et complète huit jumelages. En 2007, Ugo Dionne fut sélectionné parmi les « 40 Canadiens performants de moins de 40 ans » de la firme Caldwell, a reçu l'Hommage Bénévolat-Québec du gouvernement du Québec ainsi que le Prix de la relève du Collège Jean-de-Brébeuf. En 2006, il a été nommé Personnalité de la semaine La Presse/Radio-Canada.

Bernard Lamarre, président du conseil d'administration de l'École Polytechnique
Bernard Lamarre est un ingénieur scientifique d'exception qui a notamment travaillé au sein de Lavalin inc., d'abord à titre de président et chef de la direction, puis comme conseiller. Monsieur Lamarre a toujours trouvé le temps de s'investir dans le milieu communautaire tout au long de sa carrière, autant à titre de bénévole que de grand donateur. L'œuvre et la générosité de monsieur Lamarre se profilent notamment derrière la construction des Pavillons Lassonde et de l'Atrium Trottier à Polytechnique. Fidèle à son engagement renouvelé envers la collectivité, il consacre son temps à la présidence de nombreux conseils d'administration, dont ceux du Groupe Bellechasse Santé et de l'École Polytechnique de Montréal. Il a également siégé au comité d'investissement communautaire de TELUS à Montréal à titre de président entre 2006 et 2011 et fut président du conseil du Musée des beaux-arts de Montréal. Monsieur Lamarre détient non moins de 11 titres et diplômes honorifiques dans les domaines du génie, des sciences et des affaires, dont Fellow de l'Institut canadien des ingénieurs, Officier de l'Ordre national du Québec et Officier de l'Ordre du Canada.

Nous donnons où nous vivons
TELUS appuie les projets qui viennent en aide aux jeunes, qui améliorent leur qualité de vie et qui leur donnent les outils pour atteindre leur plein potentiel. Depuis 2005, TELUS a remis plus de 30 millions de dollars à des organismes de la province que ce soit par l'entremise de ses comités d'investissement communautaire, du programme Dons de charité de l'équipe TELUS, des dons d'entreprises à l'échelle locale et des partenariats communautaires. Plus important encore, les 5 500 membres de l'équipe au Québec ont effectué 57 000 heures de bénévolat l'an dernier. Parmi les organismes appuyés par TELUS notons Opération Enfant Soleil, la Fondation du Dr Julien, Fillactive et le Phare Enfants et Familles. Les organismes de bienfaisance enregistrés souhaitant soumettre une demande de financement pour un de leurs projets à un comité d'investissement communautaire de TELUS sont invités à le faire en tout temps par l'entremise du site telus.com/communautaire.

SOURCE : TELUS Corporation


Culture et gens d'affaires - RDI Économie

Visionnez l'entrevue avec Nathalie Francisci sous le thème de Culture et gens d'affaires

En savoir plus...